Les 5 clés d’une formation digitale à succès

Comment transmettre facilement des contenus et intéresser vos apprenants ? Découvrez 5 facteurs déterminants qui vous guideront vers la réussite de vos projets de formation en distanciel.

La montée en flèche des formations dispensées en ligne ont permis aux entreprises d’expérimenter différents formats pédagogiques et nombreux dirigeants s’accordent sur le besoin de personnalisation des contenus. Elsa Baily, DRH de Boralex témoigne dans les Echos [1] « il est nécessaire d’appréhender la formation avec nos propres spécificités. Chaque programme doit être adapté à notre entreprise, à nos métiers, à nos collaborateurs. Si elle n’est pas rattachée à notre quotidien, une formation n’est pas aussi efficace ».

[1] https://business.lesechos.fr/directions-ressources-humaines/management/gerer-et-motiver-son-equipe/0603457669586-la-drh-de-boralex-apprendre-a-m-adapter-au-tout-distanciel-339061.php

1. Concevoir un contenu motivant

Durant la formation, l’apprenant doit rester actif pour s’engager. Il faut alterner les apports théoriques et les exercices pratiques mais aussi varier les formats (e-learning, quizz classe virtuelle, présentiel). Mais il faut aussi penser à préparer l’avant formation et l’après afin de garantir une expérience motivante sur la durée.

2. proposer une formation structurée

Grâce à internet, n’importe qui peut apprendre n’importe quoi, n’importe où. L’essentiel n’est pas la quantité d’information mais la pertinence de l’information délivrée. Faire une formation en ligne demande donc de choisir son contenu avec beaucoup de méthodologie en ayant bien en tête les objectifs pédagogiques et la finalité recherchée.

3. assurer une progression

L’apprenant doit savoir ce qu’il va acquérir en fonction de chaque module et valider ses apprentissages à la fin de chaque module.  Cela permet de prendre conscience des progrès et de rester motivé.

4. Garantir une finalité

Dès le départ, la formation doit être progressive et se finir par l’apprentissage de compétences claires et tangibles. Le but de la formation doit se matérialiser par la réussite d’un quizz ou une certification pour motiver et valoriser l’apprenant.

5. Bien graduer la formation dans le temps

Le cerveau humain a besoin de « débrancher » toutes les 90 minutes en moyenne. Mettez-vous sur ce tempo et prévoyez une pause toutes les 90 minutes. De même, l’apprentissage doit s’intégrer de manière fluide dans le quotidien de l’apprenant. Il s’agit donc de concevoir des modules plus ou moins courts, des rappels et des apports ni trop conséquents (sensation de fatigue) ni trop légers (sensation de perte de temps).

Enfin, le cerveau humain ne peut retenir qu’un nombre limité d’informations : idéalement une. Ne vaut-il pas mieux qu’à l’issue de la formation, le collaborateur ait retenu l’information essentielle et qu’il sache appliquer les compétences ? Il est donc essentiel de sélectionner un contenu qualitatif plutôt qu’une masse d’information.

Tous les mois, découvrez un article thématique sur le digital learning et l’ingénierie pédagogique. Suivez-NOOUS sur LinkedIn pour ne pas les rater !

delphine tordjman

delphine tordjman

Responsable du pôle Conseil en Formation

J’aborde la vie avec enthousiasme et énergie et je ne fais pas les choses à moitié ! Consultante coach avec 15 ans d’expérience dans la formation et le digital, je mène vos projets avec passion. Mon plus : 5 livres publiés dont un sur la reconnaissance au travail

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous dès maintenant et recevez, tous les 15 jours 📅, notre NOOUSletter formation !