LES RPS : QU’EST-CE QUE C’EST ?

QHSE, RPS, RH… On en entend parler de plus en plus. Ils font les gros titres et le contexte de crise sanitaire que nous connaissons les a mis en avant. Mais au fond que veulent dire ces acronymes ? De qui se moque-t-on ? Et qui est concerné ? RPS : Risque Psycho-Sociaux… euuuhhh Quesako ?

En plus lisible ? Stress, Burn-out, Troubles, Harcèlement, Pression, Dépression, Suicides… Les RPS englobent tout ce qui peut faire MAL ! Tout ce qui peut faire du mal aux personnes, aux salariés de votre entreprise (ou à vous-même, parce que tout le monde peut être touché).

« Ah… non, ça, ces problèmes-là ? Non ça c’est chez les autres… chez moi, TOUT VA BIEN !
Tout le monde va bien ! Pas vrai que tout va bien Nicole ? »

Oui tout le monde allait bien avant ça. Ça ? C’est le raz-de-marée qui a bouleversé nos habitudes, nos façons de faire. Ce qui nous a fait tout changer, nous adapter. Ce qui fait qu’on doit essayer de lutter pour la survie de notre entreprise ou pour rattraper le CA perdu.

Je vous propose un petit temps, entre vous et moi (et NOOUS),  pour s’arrêter sur ces trois petites lettres qui peuvent avoir un si grand impact.

1. LES RPS : DE QUOI PARLE-T-ON ?

Si les RPS existaient bien avant la crise actuelle, ils sont mis sur le devant de l’affiche depuis quelques semaines, et vous qui fredonniez « Je vais bien, tout va bien »,  vous n’en êtes plus trop sûr…

  • Est-ce que véritablement vous allez bien ? Est-ce que véritablement vos salariés vont bien ? Oui car c’est quand même mieux quand c’est eux qui le disent…
  • Et puis s’ils vont mal c’est de la faute à qui ?
  • Et vous en tant que dirigeant, est-ce votre faute si ce monde part en vrille ? Si Maurice n’a plus envie de venir bosser en présentiel ? Si Martine gère mieux la pression dans son salon ? Si Gérard est encore absent ce matin ?
  •  Et surtout comment gérer tout cela puisque le RH, le responsable sécurité, le gérant, c’est vous-même ! VOUS, être humain, qui pouvez également être confronté à ces fameux RPS !

Alors voilà quand même quelques tuyaux. Sait-on jamais si les RPS venaient à se pointer !

2. pourquoi prendre en compte LES RPS ?

Les RPS sont des risques qui s’évaluent et se mesurent, au même titre que les autres risques professionnels.

La première responsabilité de toute entreprise (et de tout employeur) est d’assurer la sécurité de ses employés. Parce que sans ça… il n’y a rien : pas de commerce, pas de clients, pas de CA, pas de structure tout simplement.

C’est votre première responsabilité avant tout. Et comme on dit…. La sécurité c’est l’affaire de tous !

Et dans la sécurité, j’englobe : les mesures de préventions, les formations, les équipements, les contrôles, la maintenance du matériel, le taux d’AT ….

Et ça c’est l’affaire du dirigeant, du RH, du manager, du salarié, de tous… Alors non, la sécurité ce n’est pas juste l’affaire de TOUS c’est aussi l’affaire de TOUT !

3. COMMENT MESURER LES RPS ?

Mesurer les risques psychosociaux, c’est mesurer aussi l’importance des RH dans toute structure.

Oui car vulgairement l’acronyme RH c’est avant tout RESSOURCES HUMAINES… ce qui veut dire vos salariés en fait…. Qui va dire qu’il n’accorde pas d’importance à ses salariés ? On est bien d’accord, PERSONNE. Dès lors se pose la question de comment mesurer ces fameux RPS.

Même si le dialogue est souvent le meilleur moyen pour mesurer l’ampleur des RPS, certains indicateurs peuvent vous mettre la puce à l’oreille :

Le taux d’absentéisme

Le turnover des équipes

Le taux de visites
sur demande du médecin de prévention

Le nombre d’actes de violence envers le personnel

Attention, certains RPS restent invisibles et pourtant bien sont bien présents., d’où l’importance de pouvoir laisser l’autre s’exprimer ou d’encourager l’autre à s’exprimer en créant des moments d’échanges.

L’INRS (L’institut National de Recherche et de Sécurité) a mis en place un questionnaire pour aider toutes les entreprises à mesurer les RPS. Vous le trouverez en cliquant ici.

4. COMMENT LES PRéVENIR ?

Les sources de risques psycho-sociaux sont répartis en 6 grandes familles :

  • les exigences émotionnelles
  • l’intensité et le temps de travail
  • le manque d’autonomie
  • les rapports sociaux dégradés
  • les conflits de valeurs
  • l’insécurité socio-économique

Voici quelques astuces afin de les prévenir : 

Donner un cadre : c’est rassurant

Faire des points réguliers

Co-construire vos valeurs

Co-construire un plan d’actions

Dialoguer pour identifier les sources de stress, les situations difficiles…

Un questionnaire d’évaluation (une à plusieurs fois par an : bi-annuel, trimestriel…)

Observer tous les signaux, même les plus faibles (surinvestissement au travail, ultra disponibilité…)

Surtout et avant tout communiquez ! Prenez le temps d’échanger avec vos équipes, ne négligez pas l’importance de ces moments : 

  • Ecoute empathique
  • Ecoute active
  • Accompagnement

5. LES ERREURS à éviter

Ne mélangez pas tout !

Les RPS ne se règlent pas par la convivialité. Accepter que parfois en tant que RH ou Gérant / Dirigeant, nous ne sommes pas outillés pour gérer cela, faites-vous accompagner par les services de santé au travail ou psychologie au travail.

Et vous….surtout, ne vous oubliez pas.

Si le sujet des risques psychosociaux en entreprise vous intéresse et que vous souhaitez en parler, n’hésitez pas à NOOUS contacter ! 

émilie planelles

émilie planelles

Consultante DRH à temps partagé

 

De nature optimiste, bienveillante et rêveuse
J’aime écrire et jouer avec les mots pour qu’ils racontent de belles histoires.

 Mes citations préférées?

« Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin »

« Il vaut mieux un imparfait existant qu’un parfait n’existant pas »

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *